1er site de ventes privées d’œuvres et d’objets d’art expertisés
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…
Filtrer par catégorie

Les objets correspondant à Art Contemporain - Lithographies, Gravures, Estampes - Mimmo Rotella

Mimmo Rotella (1918-2006) est un artiste plasticien italien, né le 7 octobre 1918 à Catanzaro (Calabre) et mort le 8 janvier 2006 à Milan. En 1945, il s'installe à Rome et entreprend une carrière de peintre, après des études d'art à Naples. Suite à ses débuts figuratifs, il élabore un mode d'expression picturale d'origine neo-géométrique. Il réalise sa première exposition personnelle en 1951 à la Galerie Chiurazzi à Rome et y présente des œuvres abstraites et géométriques, peu appréciées par la critique. En 1949, à la recherche d'un mode d'expression alternatif, il invente une poésie qu'il nomme « épistaltique ». En 1951-1952, il se rend aux États-Unis et fait la connaissance d'artistes comme Robert Rauschenberg, Claes Oldenburg, Cy Twombly, Jackson Pollock et Franz Kline. Ultérieurement, il rencontre à Rome, en 1960, Willem de Kooning et Mark Rothko. Il traverse par la suite une longue période de crise, convaincu que tout a déjà été fait en art. Il en sort grâce à la découverte de l'affiche publicitaire comme moyen d'expression artistique et message de la ville. Il expose pour la première fois ses affiches lacérées en 1955. Son travail exploite le « double décollage » (affiche arrachée de son support puis déchirée en atelier). Avec la série Cinecittà (1958), il travaille sur les affiches de cinéma dont il isole visages et silhouettes. Ami du critique d'art Pierre Restany, il adhère au mouvement du Nouveau Réalisme en 1960. En 1961, il participe à l'exposition « 40° au-dessus de Dada », organisée à Paris par Restany tout comme Arman, Cesar, yves Klein, Deschamps, Villeglé, Hains, et s'installe à Paris. Rotella se réinstalle à Milan en 1980 où il meurt en 2006.