1er site de ventes privées d’œuvres et d’objets d’art expertisés
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…
Filtrer par catégorie

Les objets correspondant à Art Contemporain - Tableaux - MARCESTEL

Marc Antoine Squarciafichi, appelé Marcestel, est né à Paris le 26 février 1943. En 1945, il s'est installé à Eze sur la Côte d'Azur, où son père, Robert, et sa mère, Carmen, ont restauré l'hôtel «La Bananeraie». En 1950, ses parents fondent l'hôtel Cap Estel. L'atmosphère y était unique, combinant la proximité d'un parc majestueux avec la mer Méditerranée d'un bleu profond qui a été sans aucun doute la source secrète de son inspiration et de sa vocation artistique. En 1960, il obtient son diplôme au lycée Albert Premier de Monaco. En 1968, il obtient un diplôme en sciences économiques à l'Université de Paris et des diplômes en russe et en chinois à l'Université des langues orientales, également à Paris. Cela a été suivi par le Service national rattaché à l'Ambassade de France au Laos. En 1969, il retourne à Paris, en devenant secrétaire de Maurice Schumann, le ministre des Affaires étrangères. En 1970, il se rendit en Inde, au Cambodge et au Japon. Là il a visité l'exposition universelle d'Osaka, où il a rencontré le célèbre artiste Taro Okamoto. À Kyoto, dans le sanctuaire de Kiyomizu, il a rencontré des peintures faites à l'encre chinoise sur du papier japonais. L'osmose des couleurs de cette technique l'a convaincu d'arrêter sa carrière diplomatique et de devenir un artiste, essayant pour le même effet sur la toile avec la peinture à l'huile. Bien qu'il ait étudié pendant un court moment à l'atelier d'architecture, Zavaroni, à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris et étudié la décoration intérieure au Musée Nissim de Camondo, il est un peintre autodidacte. Pendant ses longs séjours à l'hôtel Cap Estel, où sa famille a continué à vivre, il a eu l'occasion de rencontrer certaines des célébrités les plus célèbres de l'époque. Greta Garbo, Anthony Quinn, Charlie Chaplin, Brian Epstein et les Beatles étaient parmi ceux qu'il a connu. Il partagé un intérêt commun dans le tissu avec Rudolf Nureyev, avec qui il est devenu amis. Il a également rencontré les familles Kennedy, Pompidou et Grimaldi. À l'invitation du journal Kobe, il a organisé, avec sa belle-sœur, Yoko Urabe-Squarciafichi, pour la Princesse Grace et le Prince Rainier III de Monaco, leur visite au Japon. Il a rencontré Marc Chagall et David Rockefeller lors d'un déjeuner à la Colombe d'Or, puis rencontré Whitney Houston aux Music Awards de Monte Carlo et Bono du groupe musical U2 qui partage avec lui un intérêt pour l'aide humanitaire en Afrique. Marcestel vit à Hong Kong maintenant, mais a vécu pendant de nombreuses années au Japon. Il a pu apprendre lui-même le japonais en utilisant un livre sur la mythologie, qui a été écrit en utilisant Kanji (caractères chinois, qu'il a su de ses études linguistiques à Paris) avec l'orthographe phonétique japonaise, Hiragana, au-dessus de chaque caractère.