En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur LotPrivé.com.
1er site de ventes privées d’œuvres et d’objets d’art expertisés
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…
Filtrer par catégorie

Les objets correspondant à Art contemporain - Œuvres sur papier - César

César Baldaccini, dit César, est un sculpteur français, né en 1921 à Marseille et mort en 1998 à Paris. Il est le créateur du trophée en bronze éponyme (créé en 1976) célébrant le cinéma français. Il intègre en 1935 l'École des Beaux-Arts de Marseille avec Raymond Normand puis, en 1943, de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris avec Michel Guino, Albert Féraud, Daniel David et Philippe Hiquily, dans l’atelier de Marcel Gimond. Dès 1947, il travaille le plâtre et le fer. En 1952, à Trans-en-Provence, il fait ses premiers essais de soudure et ses premières sculptures en ferrailles, en utilisant des matériaux de récupération. En 1954, il expose à la galerie Lucien Durand et obtient le prix « collabo ». En 1956, il participe aux biennales de Venise, de São Paulo et à la Documenta II en 1959. En 1961, il se rapproche de Marino di Teana, et rejoint le groupe des Nouveaux réalistes (avec Mimmo Rotella, Niki de Saint Phalle, Gérard Deschamps...). En 1968, il créera à la Manufacture nationale de Sèvres, un Cendrier en porcelaine. À partir de 1960, César centre son travail sur la « compression dirigée », qui devient sa marque de fabrique : à l'aide d'une presse hydraulique, il compresse des objets divers (automobiles, tissus, papiers, et même bijoux en or...). Cet acte d'appropriation se veut un défi à la société de consommation et le rapproche des Nouveaux réalistes, dont il devient membre avec son ami Arman. En inversant l'esprit des compressions, César réalise ses « expansions » (La grande expansion orange, 1967) et commence à travailler le cristal en fusion. Il accède à une reconnaissance internationale dès 1970. Sa participation à une exposition consacrée à La Main, de Rodin à Picasso et la découverte de l'agrandissement pantographique le pousse à la réalisation des "Empreintes" qui feront son succès (Pousse, Sein, Poing...). De 1949 à 1966 il crée plus de 300 constructions avec a technique de la soudure à l'arc (Centaure, Flying French man, 1983...). L'artiste multiplie les expositions : Centre Pompidou, Tate Gallery, MoMA… Des rétrospective au Jeu de Paume à Paris en 1997, à Malmö, Milan, São Paulo, Mexico. César termine sa carrière par une série de portraits et d'autoportraits.